La croissance de la recherche vocale

La croissance de la recherche vocale

La façon dont les gens recherchent l’information a connu de grands changements au cours des dernières années avec la force du mobile. On voit d’ailleurs que Google emboîtera le pas en accordant plus d’importance aux sites mobiles. Toutefois, on devra bientôt s’adapter encore une fois à un autre facteur, soit la recherche vocale.

Présentement, les applications les plus utilisées pour la recherche vocale sont:

  • Google Now (Google et Android)
  • Siri (iOS)
  • Cortana (Windows 10)
  • Alexa Voice Service (Amazon Echo)

 

Qui dit une nouvelle manière de fonctionner, dit nécessairement une nouvelle façon de rechercher l’information. Il y a des différences qui méritent qu’on y accorde de l’attention pour voir le comportement des utilisateurs, selon s’ils utilisent le texte ou la voix.

De quelles manières les recherches vocales se démarquent ?

Il faut savoir tout d’abord que, parmi les programmes les plus populaires, il n’y a que Google Now qui n’utilise pas Bing (évidemment). C’est donc dire que Siri, Cortana et Alexa utilisent le moteur de recherche de Microsoft. Bien qu’il soit possible de modifier les paramètres pour la plupart de ces programmes pour pouvoir utiliser Google, une très grande partie des utilisateurs continueront d’utiliser le moteur de recherche par défaut. Sachant cela, il sera bientôt pertinent d’analyser Bing sur une base un peu plus régulière, étant donné sa position de niche.

• Les termes de recherche
Quand on formule ce qu’on veut dire pour notre recherche vocale, on peut remarquer une différence significative en ce qui concerne la longueur de la requête. En effet, selon une étude de Moz, la requête a tendance à être plus longue qu’une recherche « traditionnelle » textuelle.

• Le langage
Quand on parle à notre téléphone, on peut remarquer une forte hausse des recherches sous forme de questionnement. Par exemple, on pourrait taper « Fleuriste » sur Google, tandis qu’on pourrait demander à Google Now « Où se trouvent les fleuristes à proximité ? ».

Une recherche par questionnement démontre un intérêt plus précis pour notre sujet de recherche. Avec un questionnement, on spécifie habituellement « qui, quoi, comment, pourquoi » ce qui nous enligne sur ce que l’internaute veut savoir. « Fleuriste » pourrait aussi bien être une recherche sur la localisation des magasins, ce qui est disponible en magasin, ou bien même comment devenir fleuriste. Avec une question, on sait précisément ce que le client veut.

• Impact principal
Les recherches vocales auront surtout une influence sur les résultats locaux. Quand on considère que la plupart utiliseront leur voix surtout sur leur téléphone et qu’on voudra connaître une information précise, on verra souvent des résultats comme des cartes. On verra également une augmentation des actions en dehors de votre site web, soit directement sur Google en pouvant réserver/acheter/appeler directement à partir du moteur de recherche, ou bien des sites comme TripAdvisor et Yelp qui ont une influence locale immense. La présence locale de l’entreprise devient encore plus importante à cause de cette nouvelle tendance.

Que faire pour s’adapter ?

S’adapter au changement doit se faire relativement rapidement si on veut capitaliser sur des opportunités le plus efficacement possible. Pour résumer simplement:

  1. Suivre l’évolution sur l’utilisation des moteurs de recherche
    Tel que mentionné plus haut, Bing pourrait avoir sa niche en ce qui concerne la recherche vocale. Ce n’est pas demain la veille que Google perdra sa place comme référence comme moteur de recherche, mais on pourrait voir un bon volume de recherche vocale provenant de Bing.
  2. Viser des expressions qui se disent bien vocalement
    Des expressions un peu plus longues seront probablement employées pour rechercher une réponse. Il faudra donc prévoir le coup et ajouter quelques autres qualificatifs permettant de mieux répondre à la longue requête de l’internaute, autant pour notre SEO que pour nos annonces Adwords. Viser également des termes sous forme de questions qui pourraient être dites par les utilisateurs pour trouver votre entreprise.
  3. Améliorer le profil local
    Les internautes qui font une recherche vocale sont 3 fois plus susceptibles de faire une recherche au niveau local. Il faut revendiquer tout ce qui porte le nom de notre entreprise pour pouvoir donner la bonne information (adresse, téléphone, etc.) aux utilisateurs et aux moteurs de recherche.

 

Chez Nivii, nous sommes au courant des plus récentes tendances de recherche et nous sommes toujours prêts à nous adapter pour suivre l’évolution des comportements. Profitez des opportunités pendant que le mouvement est en pleine profession en confiant votre stratégie SEO à une équipe qui utilise les plus récentes techniques !

Sources :
https://moz.com/blog/how-voice-search-will-change-digital-marketing-for-the-better
https://moz.com/blog/seo-and-digital-trends-in-2017
https://searchenginewatch.com/sew/opinion/2296905/how-will-voice-search-change-seo-for-local-stores-global-enterprises